Le marketing sportif pour les athlètes : site internet ou réseaux sociaux ?

Si le marketing représente l’ensemble des techniques de communication ayant pour but la vente, le marketing sportif représente donc des techniques de vente appliquées au domaine du sport. Dont le principal exemple est le sponsoring sportif.

S’il ne fait aucun doute que les entreprises cherchent à vendre en utilisant le sport, on parle beaucoup moins de la problématique inverse : les sportifs doivent, eux aussi, trouver des techniques pour se vendre auprès des sponsors.

Les athlètes ont donc tout intérêt à mettre en place leur propre stratégie de marketing sportif. Et en termes de communication digitale, il existe deux outils qui s’affrontent : le site internet et les réseaux sociaux.

Certains affirment haut et fort que l’ère des sites web est révolue et que l’avenir se trouve du côté des plateformes sociales. Mais c’est aller un peu vite en besogne, et oublier un certain nombre de caractéristiques de l’un et de l’autre.

Allez viens, on va creuser tout ça. Et tu vas voir comment construire la meilleure stratégie de marketing sportif pour développer ton image et convaincre des sponsors.

Le marketing sportif pour développer ta présence en ligne

À première vue, ça te semble peut-être évident de créer un profil sur les réseaux sociaux pour commencer à développer ta présence sur internet. C’est facile, rapide et gratuit, quand le site internet demande des compétences particulières et peut avoir un coût.

Je pense que je n’ai pas besoin de t’expliquer qu’aujourd’hui, une présence en ligne est obligatoire si tu souhaites donner de la visibilité à ton activité, ton club, ton association ou ton projet sportif. Alors site ou Instagram, il se trouve que pour une fois, le meilleur est de ne pas choisir !

Le site internet et les réseaux se différencient sur de nombreux points. À commencer par leur but premier.

L’objectif du site internet dans ton marketing sportif

Ton site internet est ta carte de visite, ton passeport digital qui délivre en permanence toutes les informations importantes sur ton projet, à n’importe quelle personne s’intéressant à toi.

En clair, il répond notamment aux besoins suivants :

  • quelqu’un qui voit ou entend ton nom quelque part : « Qui est cette personne ? Qu’est-ce qu’elle a fait ? Quel est son programme et ses ambitions ? »
  • quelqu’un qui va parler de toi à l’une de ses connaissances et qui se pose une question précise sur ton activité : « Tu ne la connais pas ?! J’aime beaucoup ce qu’elle fait. J’aimerais bien savoir si elle a eu un guidon dans la catégorie supérieure cette année… »
  • une entreprise en phase de prospection « Tiens, est-ce que cet athlète correspondrait à la stratégie de communication de l’entreprise ? « 
  • un journaliste qui écrit un résumé de course : « son nom me dit quelque chose, il n’a pas déjà fait un podium l’année dernière ? »

C’est la base de connaissance fiable à ton sujet, ton outil de communication officiel pour les annonces importantes.

L’intérêt des réseaux sociaux pour le marketing du sport

Les plateformes sociales, quant à elles, ne remplissent pas du tout le même objectif.

En premier lieu, tes réseaux vont te permettre de rassembler et fédérer une communauté autour de toi. Mais également de favoriser les échanges, les réactions, et le partage de ton quotidien de manière quasiment instantanée.

Je crois qu’on peut tous donner des exemples de belles rencontres faites sur les réseaux, avec des personnes que l’on n’aurait probablement jamais croisées dans la vraie vie.

Tu peux faire entrer les gens dans ta vie, engager la conversation et installer une proximité qui serait impossible dans la vraie vie avec autant de gens. À travers cette autre facette du marketing sportif, tu développes alors une certaine influence qui peut pousser tes abonnés à acheter les produits ou services que tu recommandes.

Site internet VS réseaux sociaux : durée de vie et cas d’utilisation

Une autre différence énorme entre les réseaux et les sites internet est la durée de vie des informations publiées. Le marketing sportif et ta communication se développent sur le long terme, pour te construire une image et une réputation qui deviendra une opportunité de business de plus en plus intéressante pour une marque avec le temps.

Sais-tu combien de temps les infos que tu publies restent visibles avant de disparaitre dans les profondeurs du flux d’actualités ?

La réponse en image :

Graphique indiquant combien de temps les contenus sont visibles sur Facebook, Instagram, LinkedIn, Youtube et un site internet.
Source des chiffres (août 2020) : www.href.fr

Je m’attendais plus ou moins à cette idée quand j’ai fait les recherches, mais j’ai quand même été surprise par ces chiffres !

Et après, qu’est-ce qu’on peut y faire ? Il faut le savoir, et tout simplement adapter sa stratégie en conséquence pour utiliser le site internet et les réseaux sociaux à bon escient.

Choix de la bonne plateforme de communication pour ton marketing sportif

Les informations qui te concernent toi directement

  • Une info « chaude », intéressante dans le contexte du moment, mais peu pertinente dans un mois ou un an : à poster rapidement sur des plateformes favorisant les réactions et interactions comme en story sur Instagram.
    Ex: roulage, entrainement physique, chute, séance de mécanique, nouvelle combinaison…
  • Une info importante, informative ou valorisante pour toi et tes partenaires : à publier sur ton site pour la rendre accessible facilement sur le long terme, et à relayer sur tes réseaux.
    Ex: un nouveau partenaire, ton programme de la saison, un résumé de course, une belle performance…

De mon côté j’ai choisi de prioriser Instagram et mon site YelloWebMarine.com, sur lequel j’ai lancé ce blog pour rassembler et développer mes conseils par thématique.

Car c’est tout l’intérêt du site internet : rendre les informations accessibles en deux clics à tout moment quand les réseaux vont plutôt permettre les réactions à chaud, les encouragements et remarques presque en live.

Les informations liées aux activités, produits et services de tes partenaires

  • Une info exclusive ou une offre spéciale limitée dans le temps est toute indiquée pour les réseaux sociaux où elle peut créer le buzz.
    Ex: la sortie d’un nouveau produit, un code promo pour Noël…
  • Un contenu plus complet qui va servir la stratégie de référencement de l’entreprise, lui offrir de la publicité sur le long terme, doit évidemment être publié sur ton site internet.
    Ex: l’essai d’un produit, l’interview du fondateur de la marque…

L’objectif de ton partenaire est de transformer ton audience en clients potentiels afin de maximiser son retour sur investissement. Et ton rôle consiste à utiliser ton palmarès et ta participation à des compétitions pour l’aider à vendre à travers des opérations définies ensemble.

Les contraintes qui freinent ton marketing sportif

S’il existait une solution parfaite, ça se saurait ! Chaque outil possède des avantages et des inconvénients, c’est aussi tout l’intérêt de combiner les réseaux sociaux avec le site internet dans ton marketing sportif : compenser les faiblesses de l’un par les avantages de l’autre.

Pour commencer, un petit rappel sur le fait que les réseaux sociaux (Facebook, Instagram – qui appartient maintenant à Facebook -, Youtube, etc.) sont propriétaires de toutes les données que tu publies et fixent les règles quant à l’utilisation de leurs services. Sur ton site internet par contre, c’est bien toi qui conserves la propriété intégrale du contenu que tu ajoutes.

La réalité de la censure sur les plateformes sociales

On a malheureusement déjà vu des contenus bloqués ou supprimés à cause d’un algorithme intolérant. Sans parler des signalements qui peuvent entrainer la suppression de ton compte.

Tu veux un exemple concret ?

Le 17 février 2021, Facebook a décidé de bloquer les médias australiens sur son réseau. La raison ? Lutter contre un projet de loi visant à assurer une rémunération aux médias locaux dont le contenu est utilisé sur les réseaux.

Heureusement, le pilote MotoGP australien Jack Miller a un site internet qui assura sa présence en ligne en Australie et ailleurs malgré la censure qui a duré plusieurs jours…

Ce jour-là, c’était les médias australiens. Mais demain la censure pourrait toucher les médias français, un hashtag, un événement…

Et pourtant les arnaquent fleurissent toujours

On pourrait penser qu’un contrôle accru assurerait au moins une meilleure sécurité. Hélas, c’est loin d’être le cas.

De nombreux faux comptes tentent chaque jour d’arnaquer les fans de profils réels en profitant de leur notoriété. Et pas besoin d’avoir 50 000 abonnés pour en être victime…

Après un piratage de compte, il faut repartir de 0…

Les personnes malhonnêtes regorgent d’imagination et inventent régulièrement de nouveaux stratagèmes pour te demander de l’aide, récupérer ton numéro ou ton mot de passe. Et tu perds alors d’un seul coup tes données et ta communauté que tu as mis des années à construire.

Tu peux techniquement te faire pirater ton site web aussi, mais tu ne perds jamais ton accès à l’hébergement. Si le hacker est entré dans ton site et que tu n’as plus d’accès à la partie admin, tu peux supprimer le site et réinstaller ta sauvegarde la plus récente en ajoutant bien sûr toutes les mesures de sécurité indispensables. Une heure ou deux de perdues, mais pas des années de boulot ! Si le site est rétabli rapidement, tu ne perdras pas non plus ton référencement.

La dépendance aux algorithmes

Sur les réseaux sociaux, tu es aussi dépendant de leurs algorithmes, qui évoluent dans le but principal de générer de l’argent. Bien sûr, ce sont des entreprises qui doivent grandir, se développer et donc faire du chiffre d’affaires.

Au début tout est gratuit, puis petit à petit ils t’inciteront par exemple à acheter de la publicité pour toucher plus de monde, en diminuant considérablement la portée organique de tes publications…

Instagram a même déjà lancé les abonnements payant pour bénéficier de contenus exclusifs. Que risque-t-il de se passer pour inciter les gens à s’abonner à leurs influenceurs préférés ? Les contenus gratuits seront de moins en moins visibles ou variés par exemple.

Chaque utilisateur est un consommateur à qui ils essayent de commercialiser le plus de produits possibles. Et comme disent les plus éclairés, si c’est gratuit, c’est toi le produit (en l’occurrence tes données personnelles qui sont utilisées pour mieux te vendre d’autres produits) !

Encore une fois, l’idée n’est pas de rejeter le système en bloc en bon complotiste, mais de mettre en place des mesures adaptées.

Allier le site internet et les réseaux sociaux : le combo gagnant pour développer ton marketing sportif

Ces risques et ces aspects négatifs, il ne faut pas en avoir peur, il faut simplement en être conscient et anticiper.

Tu es à la tête de ton marketing sportif de la même manière que tu gères ta carrière. C’est donc de ta responsabilité de prendre les bonnes décisions et si tu veux assurer l’avenir, ne pas mettre tous tes œufs dans le même panier.

En résumé, voici ce que tu peux retenir de la comparaison entre le site internet et les réseaux sociaux.

– LE SITE –LES RÉSEAUX SOCIAUX
Adapté à la diffusion d’informationsAdaptés aux interactions
Nécessite des connaissances techniques basiquesNe nécessitent aucune connaissance technique
100% propriétaire de tes donnéesDonnées confiées à un tiers
Organisation du contenu sur-mesure et accès facile aux archivesOrganisation chronologique uniquement
Très peu de risque de piratage (si tu suis mes recommandations) et en un clin d’œil une sauvegarde est remise en ligneFaux comptes, usurpation d’identité, risque d’avoir son compte suspendu ou ses publications censurées
Evolutif selon tes envies, possibilités infiniesLimité aux fonctionnalités fournies par l’application
Tableau récapitulatif des principales différences entre le site et les réseaux

Les réseaux sociaux sont nécessaires aujourd’hui pour interagir et communiquer rapidement autour d’une communauté fidèle.

Le site internet permet de contourner leurs contraintes et apporter des atouts indispensables à l’image professionnelle que tu veux développer. En effet, il sécurisera ta présence en ligne pour que tu restes libre dans ta communication, avec l’opportunité de développer une stratégie de référencement naturel (SEO).

Sans oublier que tu peux renvoyer tes abonnés vers ton site internet pour consommer de contenu, mais également tes visiteurs web vers tes réseaux sociaux grâce à des boutons d’abonnements bien placés. Les deux outils participent donc mutuellement à la croissance de l’autre !

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, avoir un site internet en plus des réseaux sociaux n’est absolument pas contre-productif. Car même si les réseaux offrent de plus en plus de fonctionnalités, ils ne remplacent pas pour autant le site internet.

La meilleure stratégie consiste à associer le pouvoir des réseaux sociaux à un site de qualité pour une puissance de frappe maximale au niveau de ton marketing sportif.

Tu veux être opérationnel pour ta recherche de sponsors ? Il te faut les 2 ! Sinon, lors de ta prochaine épreuve, essaie de piloter avec une seule main pour voir 😉


Fais confiance à une pro pour créer ton site web !

Économise du temps en t’assurant un site professionnel,
qui mettra en valeur ton projet et sera au service de tes objectifs 💪