6 choses à faire dès maintenant pour récolter un vrai budget sponsoring

Des entreprises qui te proposent 100€ ou 10% de réduction quand tu cherches un vrai budget sponsoring, c’est juste ingérable ! Avec 50 partenaires à représenter pour revenus minimes, tu vas t’épuiser à la tâche sans même réussir à financer ta saison.

Arrête les frais dès maintenant. C’est le moment de revoir complètement ta stratégie pour enfin prétendre à des budgets de parrainage adaptés à tes objectifs.

Dans un premier temps, tu vas devoir comprendre pourquoi, aujourd’hui, on ne te propose que des petites sommes. Et ensuite tu vas découvrir les 6 choses à faire sans attendre qui t’aideront à trouver et convaincre des entreprises avec un vrai budget sponsoring à investir.

Mais aussi qui te permettront d’établir des partenariats sains sur la durée. Bref le contrat idéal !

Pourquoi on te propose des goodies et des réductions au lieu d’un budget sponsoring ?

Si l’on reprend le principe de base du sponsoring sportif, tout est une question d’équité et de prise de risques.

Si on simplifie à l’extrême : 10% de réduction pour une entreprise qui fait 30% de marge, ça ne lui coûte rien, puisque tu lui réduis simplement sa marge. Donc, il suffit que ton projet lui plaise et colle avec sa stratégie pour qu’elle te fasse cette réduction. Tu n’as pas beaucoup d’efforts à fournir pour la convaincre car elle ne prend aucun risque. Mais l’intérêt pour toi est très faible.

Par contre, si elle doit piocher dans ses finances, avoir un projet intéressant n’est plus suffisant pour convaincre. Une entreprise doit étudier soigneusement chaque investissement qu’elle réalise pour survivre. Car si les investissements réalisés ne lui rapportent pas au moins autant que ce qu’ils lui ont coûté, elle perd de l’argent et finit par mettre la clé sous la porte.

Une entreprise peut perdre 100€ sans se poser de question, mais pas 1 000€, et encore moins 10 000€.

Si aujourd’hui on te donne des réductions, une faible dotation matérielle ou de “l’argent de poche” au lieu d’un vrai budget sponsoring, c’est parce que les entreprises considèrent cet argent comme perdu. Elles ne voient pas les bénéfices concrets du partenariat ni le retour sur investissement qu’elles pourraient avoir.

6 conseils pour obtenir un budget sponsoring intéressant

Maintenant que tu sais pourquoi tu n’obtiens pas le budget sponsoring dont tu as besoin, voilà maintenant comment faire pour changer les choses !

Adopte le bon état d’esprit

Oui, bien sûr tu demandes des moyens financiers, des produits, etc. Mais si tu as compris ce qu’est vraiment un partenariat sportif, tu sais que tu vas devoir faire des choses en échange (contreparties). Tu viens offrir tes compétences à l’entreprise, qui te donnera un budget sponsoring en échange.

C’est exactement comme une prestation de service, et c’est ça que tu dois mettre en valeur : les services que tu apportes et non les choses que tu veux. Ça peut être des actions que tu réalises, du temps que tu donnes, des remises que tu proposes grâce à ton association

Tu ne viens pas réclamer de l’argent, tu viens proposer des solutions pour aider l’entreprise à atteindre ses objectifs. Et ça te place directement dans le rôle de la personne motivée, proactive et dégourdie 💪

Tu veux plus de budget sponsoring ? Commence par montrer de quoi tu es capable ! Intéresse-toi à l’entreprise et propose-lui des solutions adaptées à ses problématiques.

Justifie ton budget sponsoring avec des bénéfices concrets

Si une entreprise doit débloquer une enveloppe budgétaire, avoir un projet intéressant n’est pas suffisant pour convaincre. Et c’est complètement normal. Comme on l’a vu plus haut, elle ne va pas risquer une dépense de plusieurs milliers d’euros sans savoir ce que ça va lui rapporter.

Tu dois penser avant tout aux bénéfices concrets de tes actions pour le sponsor et les mettre en valeur en premier.

Par exemple, si tu as des contacts avec des journalistes qui écrivent régulièrement sur toi, ne lui parles pas de logo sur ta moto et tes équipements. Ce qui l’intéresse, c’est qu’elle sera citée et visible dans tes 10 communiqués de presse publiés dans 3 magazines sans avoir à payer de la publicité.

Autre exemple : tu lui dis que tu participes à 6 courses alors que tu devrais lui dire que tu peux générer des ventes en organisant une démonstration avec précommande de ses produits sur 6 paddocks différents à travers la France.

Ne dis plus ce que tu vas faire, dis-lui d’abord ce qu’elle va y gagner. Ainsi, elle verra le budget de parrainage que tu sollicites comme une opportunité pour, elle aussi, gagner de l’argent.

Evidemment, fais attention à rester réaliste par rapport à tes possibilités car tu dois tenir tes engagements.

Sélectionne les entreprises avec soin

En prospection, le ciblage est primordial.

Dans un premier temps, le plus simple est de faire appel à ton réseau et l’écosystème local. La proximité (relationnelle ou locale) étant déjà là, le 1er contact est plus facile. Mais ça ne veut pas dire qu’il faut foncer tête baissée !

Si tu contactes des entreprises qui sont en mauvaise situation financière, des interlocuteurs qui ont une opinion publique négative sur ton sport ou alors qui travaillent déjà avec des profils très similaires au tien, tu vas droit dans le mur.

Au-delà de l’aspect financier qui semble évident, plus tu partageras de points communs avec la personne en face de toi, meilleure sera la relation que vous développerez ensemble. Et donc plus solide sera le partenariat et plus important sera le budget sponsoring qu’elle t’accordera. Comment toujours par te poser quelques questions :

  • A-t-elle pris position sur des sujets qui te tiennent à cœur ?
  • Est-elle déjà engagée dans des opérations de parrainage sportif ?
  • A-t-elle manifesté de l’intérêt pour ton sport ou une cause que tu apprécies ?
  • Que met-elle en avant dans sa communication ?

Pour le savoir, une seule solution : se renseigner en faisant des recherches sur l’entreprise pour l’aborder avec confiance et sérénité. Consulte des sites comme sportstrategies.com pour voir les opérations qu’elle a pu mener précédemment.

Mets en place une bonne organisation et saisis les opportunités

Organisation est synonyme de professionnalisme. Non seulement c’est motivant de voir que tu avances petit à petit dans ta collecte de fonds, mais ça te permet de toujours savoir où tu en es en fonction de tes objectifs de financement.

Et ça commence bien sûr par avoir déterminé ton budget pour la saison et la répartition des dépenses. Si tu te demandes comment calculer ton budget sponsoring global, fais simplement la somme des dépenses liées à ton projet sportif. Entrainements, déplacements, licences, matériel, équipements… Dresse l’inventaire et n’oublie pas de mettre ce budget prévisionnel dans ton dossier de sponsoring (sous forme de diagramme de type camembert par exemple).

Ensuite, pour être efficace dans ta recherche de budget sponsoring, tu dois :

  • avoir une vision précise du chemin à parcourir : garde une trace des contacts déjà réalisés pour relancer au bon moment, des actions que tu as menées et surtout des tâches qui restent à faire.
  • être prêt : pour ne pas être pris au dépourvu lors d’un échange téléphonique ou mettre des heures à trouver une info. Tu dois toujours avoir sous la main les détails de ton projet (budget, calendrier, ce que tu as proposé et à qui, etc.).
  • être réactif : répondre rapidement si l’entreprise te contacte et te demande des informations complémentaires.

Et cela passe par une bonne organisation et un peu d’auto-discipline. Fais-toi un planning et donne-toi des objectifs réguliers et réalistes. Pour t’aider, consulte mon article qui t’explique comment être sponsorisé grâce à 7 astuces de productivité 😉

Apports, contreparties, durée et budget sponsoring : mets tout par écrit pour éviter les arnaques

Les paroles s’envolent, mais les écrits restent. Un parrainage, mécénat ou sponsoring doit être basé sur une relation saine, équitable et de confiance. Hélas, comme partout, il existe des gens malhonnêtes qui abuseront de ta bonne foi.⁠

Alors pour t’éviter de mauvaises surprises, signe toujours un contrat de sponsoring. Ça officialise les engagements, éloigne les rigolos et protège les 2 parties. Le montant du budget sponsoring, les échéances de paiements et les actions à réaliser seront détaillées pour être sûr que tout le monde est sur la même longueur d’onde.

Ne t’engage jamais sur une promesse orale ni une poignée de main.

Ne fais surtout pas l’erreur de penser que vouloir faire les choses bien (signer un contrat) te fera passer pour quelqu’un qui n’a pas confiance. C’est tout le contraire ! Ça montre que tu es prêt à t’engager officiellement à respecter le deal. Si l’autre refuse, passe ton chemin, car c’est toujours mauvais signe 🙄

De plus, ne commence jamais une prestation prévue dans le partenariat avant d’avoir un accord écrit des compensations et ne fais jamais d’investissement personnel avant d’avoir reçu au moins une partie des fonds prévus.⁠

Enfin, n’oublie pas que tu n’es jamais obligé d’accepter des propositions qui te semblent inadaptées. Même si c’est la marque avec qui tu rêves de travailler. Même si c’est une multinationale que tu adores.⁠

Fidélise tes sponsors pour faciliter le renouvellement des budgets sponsoring

T’as travaillé dur pour convaincre des entreprises de participer à ton projet, ne te tire pas une balle dans le pied en négligeant le sponsor !

La base c’est bien sûr de respecter tes engagements. Mais tu peux faire encore mieux avec de petites attentions qui ne prennent pas forcément beaucoup de temps mais qui feront toute la différence.

Il y a 2 énormes avantages à chouchouter ses sponsors tout au long de l’année :

  • plus tu conserves tes sponsors d’une année sur l’autre, plus tu gagnes du temps car tu en as de moins en moins à trouver
  • plus la relation sera bonne plus il sera facile de réévaluer le budget sponsoring en ta faveur

Je ne m’éternise pas car tu peux lire mon article complet sur la fidélisation des sponsors. Je t’invite vivement à ne pas négliger ce point pour développer de belles relations avec tes partenaires sur le long terme !

Récolte le budget sponsoring dont tu as besoin en réalisant ces actions

Maintenant que tu compris ce que tu pouvais changer pour obtenir un budget sponsoring plutôt que des réductions ou des dons minuscules, il ne tient qu’à toi d’appliquer ces 6 conseils pour changer les choses !

  • Change d’état d’esprit : tu ne réclames pas de l’argent, tu proposes tes services.
  • Montre les bénéfices concrets de tes actions pour l’entreprise et commence à collecter de l’argent.
  • Cible les entreprises avec soin : le temps passé à faire des recherches sera gagné lorsque tu auras une majorité de réponses positives.
  • Organise ta recherche et tes relances pour toujours savoir où tu en es, combien de budget tu as récolté et ce qu’il te reste à faire.
  • Mets toujours les accords convenus par écrit et signe un contrat de partenariat.
  • Fidélise tes sponsors pour les conserver sur la durée.

Ça ne sera pas facile au début. N’essaie peut-être pas de tout faire d’un coup. Mais choisis un ou deux conseils prioritaires, là où tu sens que tu pêches le plus, et mets-les en pratique tout de suite. C’est le meilleur moyen d’obtenir des résultats et récolter enfin un vrai budget sponsoring !


Tu as du mal à trouver des sponsors ? Voici LE guide qu’il te faut pour booster ta carrière et financer ta saison ! Je t’invite à télécharger gratuitement mon Ebook en cliquant ici ou sur l’image 😉

Comment trouver des sponsors : télécharger ton ebook gratuit